Fitness.com
Publicité


Régimes….l’embarras du choix

Plus de 30.000 types de régime répertoriés

- Darinho Castro



Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed



Quand on fait attention à son entourage social on constate : il y a toujours de la demande. Rien qu’en Allemagne, 52 % des adultes et 25% des enfants souffrent d’une surcharge pondérale. Il s’agit de données médicales. De façon subjective, 67% de la population se sent trop grosse.
Le fait d’être insatisfait avec son propre corps explique le véritable engouement pour les diètes et fait donc augmenter la vente de produits minceur plus ou moins fiables. Une règle fondamentale s’applique aux milliers de régime existants : nul bien sans peine ! De façon certaine et sans hésiter une seconde, on peut ignorer tous les régimes qui promettent à ceux qui sont en surpoids, de perdre du poids sans effort et sans privation.

Sans avoir faim on ne perd pas un gramme :
A l’inverse les régimes les plus efficaces sont ceux qui rien qu’en lisant le programme à suivre, provoquent des crampes d’estomac. En outre il faut différencier le fait de vouloir perdre 3 - 4 kilos ou de réduire son poids de façon importante en changeant radicalement ses habitudes alimentaires.
Ensuite c’est exclusivement une question de discipline. Le chemin emprunté pour faire son régime est complètement insignifiant, même si des milliers de gourous de la diète affirment le contraire.
Besoin de preuve ? Kate Moss, Nicole Kidmann ou Eva Herzigova suivent des régimes complètement différents les uns des autres mais le résultat est le même : elles sont minces, elles sont même trop maigres. Nicole Kidmann pèse seulement 49 kg pour 1,80 m. On arrive seulement à maintenir ce poids que si l’on suit à la lettre son régime de façon très stricte, sans aucune exception.

Privation pour toujours :
Victoria Beckmann ne se nourrit que de poisson, fruits et légumes. Elle ne mange jamais de chocolat. Quand on fait un régime sur une longue période, il faut se renseigner très précisément. Le corps a besoin d’éléments nutritifs, de minéraux et vitamines. Avoir recours aux comprimés remplaçant les éléments de base n’est pas une solution saine et équilibrée. Même si cela arrive de plus en plus souvent et si les compléments nutritifs à base de vitamines restent encore une variante inoffensive. Pourtant les top models gagnent beaucoup d’argent dans un lapse de temps très court qui justifie peut-être l’exploitation effrénée de leur corps.
Il manque cette compensation pour le citoyen normal, pourtant il subit les mêmes dégâts. La prise de telles substances engendre une destruction des sensations corporelles. La sensation de faim est importante pour sentir les limites de son propre corps et ne pas tomber malade et devenir boulimique. La transition se fait rapidement et souvent les concernés ne s’en aperçoivent pas. Surtout quand il s’agit d’avoir recours aux médicaments. Mais sans sensation de faim on ne peut pas réussir. On arriva à mieux comprendre si l’on s’attarde sur la vraie signification du mot « diète » : diète provient du grec et se traduit par « genre de vie global ». Cela signifie : si vous en arrivez à un point où les sucreries ne vous font plus envie et que le matin vous ne trouvez plus de plaisir à mettre une bonne couche de beurre sur votre tartine alors votre silhouette va s’affiner par elle-même.


Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed