Fitness.com
Publicité


Voici quatre règles pour augmenter l’espérance de vie

Etude de Cambridge : le fitness et l’arrêt du tabac vous font gagner 14 ans !

08.04.08 - Silke Behre



Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed
Voici quatre règles pour augmenter l’espérance de vie

C’est peut-être l’exception qui confirme la règle : l’ex-chancelier allemand Helmut Schmidt est un fumeur de longue date et il va même jusqu’à dévoiler sa faiblesse une fois par semaine en fumant sa cigarette avec volupté pendant qu’il se livre aux questions du rédacteur en chef Giovanni di Lorenzo de l’hebdomadaire « Zeit ». Et pourtant il a l’air d’être en pleine forme. Cependant une nouvelle étude de l’université de Cambridge confirme que tous ceux qui renoncent à la nicotine ont une espérance de vie plus élevée.

Il ne s’agit pas ici d’une grande découverte car médecins et organisations de la santé mettent depuis déjà très longtemps en garde les fumeurs et les informent sur les conséquences négatives occasionnées par la nicotine. Les scientifiques de Cambridge semblent avoir trouvé la recette miracle pour une plus grande longévité. La personne qui applique quotidiennement les quatre règles élémentaires présentées par ces scientifiques a de bonnes chances de prolonger sa vie de 14 ans contrairement à la personne qui va faire des excès. Quelles sont ces règles en or ?

Cela n’a pas l’air d’être très compliqué ! Il suffit de renoncer aux cigarettes et à l’alcool. Au lieu de manger une barre de chocolat et de se déplacer en voiture, la nouvelle devise quotidienne s’appelle « bouger et manger fruits et légumes ». Les chercheurs de Cambridge ont suivi pendant plus de 11 ans les modes de vie et l’alimentation de 20.244 hommes et femmes entre 45 et 79 ans. Ils ont constaté qu’une bonne hygiène de vie passe avant tout par un arrêt total de la cigarette. Ceux qui se limitent à boire moins de 14 petits verres de vin par semaine ou moins de 7 bières d’un demi litre sont, selon les chercheurs, avantagés. En plus d’une alimentation riche en vitamines, il faut manger 5 portions de fruits et légumes par jour, portant la teneur en vitamines C dans le sang à plus de 50 mmol/l. On entend par « bouger » non pas le petit trajet effectué à pied pour aller à l’arrêt de bus mais une demie heure de natation, de vélo ou de jogging au minimum par jour. Pour chaque « règle de vie » respectée, on gagne un point permettant aux scientifiques d’en tirer la conclusion suivante.

Si trois règles de vie sur quatre sont respectées comme par exemple si une personne certes fume mais veille à son alimentation, fait du sport et ne consomme pas d’alcool, le facteur de risque associé à la mortalité augmente de presque 1,39. Le facteur double presque si deux des quatre règles sont négligées. La probabilité de mortalité augmente de deux fois et demie si seule une des quatre règles est respectée. La personne qui n’est pas capable de renoncer au tabac et à une bière après le travail et qui espère emmagasiner la teneur nécessaire en vitamines en mangeant une pizza végétarienne et qui court de temps à autre après un bus va multiplier le facteur de risque associé à la mortalité par quatre par rapport à une personne qui respecte les règles.

Au cours des onze années de recherche, environ 840 personnes testées sont décédées des suites d’un cancer et environ 670 personnes sont mortes d’un infarctus ou d’une crise cardiaque. Les chercheurs ont constaté que le taux de mortalité a fortement augmenté chez les personnes qui n’ont pas tenu compte des « règles ». Les résultats de l’étude concernant le sujet « nicotine » sont alarmants. L’étude montre que les fumeurs parmi les personnes testées ont une probabilité de mortalité de 80 % plus élevée que les non-fumeurs. Et il ne suffit pas simplement de manger une pomme par jour : le taux de mortalité double chez les personnes dont la teneur en vitamines dans le sang est en dessous de la valeur limite.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes et en ce qui concerne l’éternel fumeur Helmut Schmidt : il fume depuis si longtemps que son métabolisme ne supporterait pas un changement. Helmut Schmidt doit continuer à fumer – en quelle sorte pour des raisons de santé.


Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed