Fitness.com
Publicité


Est-ce que le Nordic Walking soulage vraiment les articulations ?

nouvelles recherches scientifiques et dernières nouveautés

06.10.08 - Alexander Graßhoff



Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed
Est-ce que le Nordic Walking soulage vraiment les articulations ?

« Ca va leur passer » disaient certains et en particulier les fanatiques du jogging lorsqu’ils ont vu pour la première fois il y a presque dix ans ,les premiers Nordic Walker pratiqués leurs disciplines dans les bois et en pleine campagne. Aujourd’hui encore on allie souvent le Nordic Walking à un sport tendance : pourtant le Nordic Walking est bien plus qu’une tendance. Ce sport s’est fait une place dans le monde du fitness avec ses propres fédérations et grâce aussi aux industriels qui ont exploité le créneau en y investissant des millions d’euros. Fitness.com vous informe sur les dernières nouveautés du Nordic Walking et montre aussi qu’il s’agit d’un sport qui a fait son entrée dans le monde de la science.

Aqua-Nordic-Walking
Il y a l’aquajogging ou l’aquagym. Pourquoi n’y aurait-il pas aussi l’Aqua-Nordic-Walking ? s’interroge Michael Epp, entraîneur de Nordic Walking à Altshausen en Allemagne. Son invention est aussi simple que géniale : l’Aqua-Nordic-Walking est basé sur le Nordic-Walking à la seule différence qu’il se pratique dans l’eau, dans un bassin d’environ 1,35 mètre de profondeur. Le mouvement des bras avec les bâtons est alors simulé. Il s’agit d’une discipline qui ménage les articulations soulageant notamment la colonne vertébrale, les hanches, les genoux et les articulations des pieds. En plus de renforcer la musculature du dos et de la sangle abdominale, l’Aqua-Nordic-Walking permet aussi de muscler les bras, les jambes et les fessiers. Michael Epp a aussi développé en collaboration avec un fabricant des bâtons Aqua-Nordic-Walking.

Nordic Trekking
Un deuxième dérivé du Nordic Waking est le Nordic Trekking. C’est en fait comme le Nordic Walking mais sur une distance plus longue. Contrairement au Nordic Walker où la cadence est plutôt agréable, la vitesse du Nordic Trekking va être plus soutenue et l’on s’entraîne avec une montre cardio. Ce qui est important dans le Nordic Trekking est l’aspect nature. Des endroits pittoresques sont en général choisis que ce soit pour une randonnée d’une journée ou de plusieurs jours. Par conséquent le Nordic Trekking combine le sport avec le tourisme.

Science
Il existe aujourd’hui plusieurs fédérations de Nordic Walking. Et naturellement chaque fédération détient les meilleures astuces concernant la technique du Nordic Walking – et bien entendu, chaque fédération est logiquement convaincue que sa technique est la seule valable. C’est ce dont s’est rendu compte Ronald Bruger, spécialiste du sport de l’Université de Johannes Gutenberg à Mayence en Allemagne. Dans le but de mettre de l’ordre dans cette cacophonie de la technique du Nordic Walking, il a fixé 13 critères de base :

1. Le mouvement correspond à celui de la marche
2. L’utilisation des bâtons doit suivre le mouvement alterné – le pas diagonal- comme pour la marche naturelle de l’homme
3. L’utilisation des bâtons doit être active
4. Le buste doit être redressé
5. Exploiter la marge de manœuvre du buste et des bras en fonction des bâtons qui sont le prolongement des bras dans la phase de propulsion
6. La fermeture des mains sur la poignée des bâtons ne doit pas être trop serrée
7. Lorsque les mains s’ouvrent, la pression principale s’effectue via la sangle
8. L’amplitude des pas doit être adaptée en fonction de la taille et de la longueur des jambes et des bâtons
9. Effectuer le balancement des bras vers l’avant de façon contrôlée et maîtrisée
10. Mettre l’accent sur le balancement des bras vers l’arrière
11. Effectuer le balancement des bâtons vers l’arrière avec une légère rotation
12. Donner la dernière poussée à l’aide de la sangle

Le Nordic Walking soulage les articulations : est-ce un mythe ?
Les avis sont très différents sur ce sujet. Cinq spécialistes du sport ont voulu prouver dans une étude que le soulagement des articulations qui est considéré comme étant l’avantage du Nordic Walking par rapport à la marche et au jogging, n’est que pure illusion. Ces spécialistes ont pris des participants qui ont couru différents parcours avec ou sans bâtons et ont mesuré la pression que les articulations ont subi. Ils ont notamment constaté qu’il n’y a pas de réelles différences entre les Nordic Walker et les Walker concernant les pressions exercées au moment de la prise d’appui du pied sur le sol. Ils vont plus loin et affirment que la pression serait voire même plus élevée pour les Nordic Walker. Bilan de cette étude : « Les données montrent de toute évidence que c’est une fausse idée de croire que le Nordic Walking soulage les articulations de 30 à 50%. » Mais comme on le sait en sciences : cela ne va sûrement pas durer longtemps pour qu’une nouvelle étude démontre le contraire…..



Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed