Fitness.com
Publicité


Super Bowl : c’est la fête du fitness et des sensations

Sans une préparation parfaite, le spectacle et le match sont ratés

03.02.09 - Alexander Graßhoff



Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed
Super Bowl : c’est la fête du fitness et des sensations

Depuis que le chanteur Justin Timberlake n’a pas hésité lors de la finale 2004 devant des millions de spectateurs (pour certains encore très jeunes et très prudes aux Etats-Unis !) à arracher une partie du costume de scène de sa partenaire de duo Janet Jackson laissant apparaître son sein, le monde entier a pris alors conscience que le spectaculaire show de la mi-temps faisait partie des Highlights de l’année. Il peut même influencer la croissance de certaines entreprises : en diffusant cette vidéo, Youtube a réussi grâce à cet événement une incroyable percée.

Même si le football américain ne fait pas partie, en dehors des Etats-Unis, des sports les plus pratiqués et même si dans beaucoup de pays, les règles du jeu sont à peine maîtrisées comme pour le Baseball et le polo, une chose ne peut pas être complètement ignorée : la condition physique des joueurs de football américain est considérée comme étant un physique de perfection. Puissance physique énorme et athlétisme phénoménal sont les caractéristiques des joueurs! Un sportif moyen ne pourrait pas survivre après une phase de jeu avec des professionnels et devrait être ramassé à la petite cuillère sur le terrain. Matt Leinart âgé de 25 ans, au poste de quarterback (position pour diriger l’offensive) de l’équipe des Cardinals de l’Arizona est le véritable Sonnyboy californien. Avec plusieurs apparitions dans des séries télévisées, photographié aux côtés de minettes dans une piscine et avec un style de vie soi-disant un peu dévergondé, Matt Leinart fait la une des journaux. Mais Leinart, c’est aussi 1,96 mètres et 105 kilos sur la balance. Pourtant en 2007, il heurta un type de son calibre et se blessa : avec une fracture de la clavicule, il a été mis hors combat !

A l’occasion d’une interview pour un magazine américain, Matt Leinart a dévoilé son programme d’entraînement physique. «Lundi et mardi je fais des exercices sur banc, des exercices avec des poids libres, et des développés couchés pour les pectoraux » explique la star. Jeudi et vendredi il effectue en plus des exercices de fitness pour le dos, les biceps et les jambes. Mercredi il arrête l’entraînement en puissance et se concentre sur l’endurance. Pendant la saison, il s’entraîne 5 fois par semaine – bien évidemment en plus de l’entraînement effectué au sein de son équipe. « Lorsque la saison est finie, je continue à m’entraîner quatre fois par semaine » confie Matt Leinart. « Je fais beaucoup d’exercices pour les épaules. Au poste de Quarterback, les épaules et les jambes doivent être particulièrement entraînées » explique le joueur. Donc on peut parler d’un programme difficile et discipliné. Les exercices de fitness pour la puissance et l’endurance ou la répétition des phases de jeu sont la base de l’entraînement dans chaque club de la NLF (National Football League).

Anquan Boldin, coéquipier de Matt Leinart chez les Cardinals, doit s’entraîner de façon différente. Anquan Boldin est wide receiver (receveur éloigné). A ce poste, il doit attraper les longues passes de Matt Leinart, quarterback, et bien sûr éviter les joueurs de l’équipe adverse. Anquan Boldin (1,85 mètres, 98 kilos) effectue quatre fois par semaine des exercices pour la puissance mais effectue un entraînement supplémentaire pour la condition car pendant le jeu il doit beaucoup plus courir que le quarterback. Il effectue son entraînement d’endurance soit en joggant à l‘extérieur soit sur un tapis de course pendant au moins une heure. L’entraînement pour la puissance dure également une bonne heure. Un exercice spécial pour éviter de voler en éclats au premier contact avec l’adversaire : flexions genoux. Une série de flexions genoux rapides avec des poids libres légers pour l’explosion des muscles et une série de flexions genoux avec des poids lourds pour la puissance. Anquan Boldin dévoile aussi ses habitudes alimentaires pour gagner en énergie et être capable de courir aux quatre coins du terrain tout au long de la partie : « Je mange avant le match par exemple des cuisses de poulet grillés pour les protéines ! ».

Vous aussi, vous devriez vous préoccuper de votre alimentation au cas où vous regarderiez à l’avenir un match de football américain ! Achetez au moins des chips allégées !!


Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed