Fitness.com
Publicité


Des abdominaux « six-pack » en béton

15 voitures défilent sur son ventre : Danijel Peric nous parle de ses tablettes de chocolat.

18.01.15 - Silja Behre



Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed
Seite [   1   2   ]
Des abdominaux « six-pack » en béton

Le public n’en croit pas ses yeux, retient son souffle et se cache le visage : 15 voitures roulent sur les abdominaux de Danijel Peric, un allemand âgé de 26 ans. Et pendant ce temps-là il ne trouve rien de mieux à faire que de chanter en italien « O sole mio ». Comment peut-on obtenir de tels abdominaux en acier ? Et comment peut-on être aussi fou et se faire écraser par des voitures ? C’est ce que Danijel Peric va nous confier en interview. Vous pouvez consulter la vidéo en page 2.

Fitness.com: Première question: vous avez des courbatures?

Danijel Peric : Non, pas du tout. Je vais très bien. Après l’émission ça m’a fait un peu mal parce que quelques voitures ne sont pas passées comme il fallait. J’ai eu quelques bleus sur le côté gauche et quelques points douloureux mais sinon tout va bien.

Fitness.com : L’été approche, auriez-vous quelques conseils à nous donner ? Comment arrive t-on à avoir des tablettes de chocolat comme vous?

Danijel Peric : S’entraîner avec discipline, s’alimenter sainement et garder de bonnes mensurations. Seul un entraînement pour la sangle abdominale ne suffit pas. Les exercices doivent solliciter tous les muscles et aussi les obliques. Encore une chose : pas de glucides le soir, car l’organisme ne peut plus les éliminer.

Fitness.com: Décrivez-nous une unité d’entraînement?

Danijel Peric : Pour m’échauffer je fais dans une salle de fitness soit entre 35 et 40 minutes d’endurance soit 40 à 45 minutes d’exercices pour éliminer les graisses. Pour ma stature mon pouls est de 127 ou 128 battements. Pour m’entraîner j’utilise la plupart du temps un vélo elliptique, un tapis de course, un stepper ou un vélo. Cela dure au minimum 30 minutes. Une chose est sûre, plus on s’entraîne longtemps, mieux c’est. Après cette phase d’échauffement je fais des Sit-ups classiques. En tout entre 500 et 700. Je fais des sit-ups classiques que tout le monde connaît et des séries avec les coudes en diagonal vers la jambe opposée. Il existe encore une quantité d’exercices pour la musculature du bas ventre. Cette dernière est en effet très souvent négligée et donc les abdo forment un « Four-Pack » au lieu d’un « Six-Pack » . Allongez-vous sur le dos et tendez une jambe vers le haut et levez la jambe toujours un peu plus jusqu’à ce que le bassin ne touche plus le sol. Il y a aussi l’exercice « Eagle Abdominal ». On s’assoit dans l’appareil au sens strict du terme, pliez les jambes et prenez appui avec les pieds sur la barre prévu à cet effet. Attrapez la barre prévue pour les mains et tendez les bras vers l’avant. Cet exercice permet au buste d’effectuer automatiquement un mouvement vers l’avant et de ce fait permet de muscler les abdominaux. Le but de cet entraînement est de réduire la couche de graisse pour que la peau soit directement sur une surface dure.

Fitness.com : Pour vous maintenir en forme, faites-vous autre chose encore ?

Danijel Peric : Je joue au foot depuis l’âge de 9 ans et je suis joueur semi-professionnel dans l’équipe de Hambourg et nous sommes en division départementale. Je m’entraîne trois fois par semaine plus les matchs le weekend.

Fitness.com : Mais comment vous est venue l’idée de vous faire rouler sur le ventre par des voitures ? Et comment s’entraîne t-on pour une telle performance ?

Danijel Peric : Ce sont des amis qui ont eu cette idée. Mes abdo ont une certaine réputation et deux de mes amis ont eu envie, d’inventer un truc incroyable avec mes abdominaux. Pour plaisanter j’ai pensé à faire rouler des choses très lourdes sur mon ventre. Et après tout s’est enchaîné très vite. On a construit une rampe provisoire. Au début j’ai mis une planche sur le ventre et un copain est passé en voiture dessus et cela a fonctionné. J’ai pu supporter le poids un certain temps. Un copain a ensuite pensé qu’il fallait rajouter un plus, d’où l’idée de chanter. La scène idéale pour cette aventure était l’émission allemande « Wetten, dass… ? » (« On parie que….. ?). Mais ce n’est pas à faire tous les jours.

Fitness.com : Tout cela n’était qu’un gag ?

Danijel Peric : Je savais que l’idée était cool. Mais je ne pensais vraiment pas à un tel succès.

Fitness.com : Comment cet exploit en live a-t-il changé votre vie ?

Danijel Peric : C’est incroyable. L‘émission de « Wetten, daß…. ? » a servi de tremplin pour acquérir une certaine popularité. D’autres chaînes de télévision m’ont invité et j’ai d’autres propositions de chaînes de production et de managers. Je dois remercier l’émission qui grâce à elle m’a donné la chance d’être sous contrat avec l’entreprise « Pool Position ».

Fitness.com : Quels sont vos prochains projets ?

Danijel Peric : Oui, il y a plusieurs propositions de magazines de fitness et de constructeurs automobiles pour des publicités et il y a aussi des entreprises de production qui sont intéressées par une coopération.

Fitness.com: Revenons à „O sole mio“. D’où vient votre passion pour l’opéra?

Danijel Peric : J’aime la musique classique. J’ai pris des cours de chants classiques. Pour moi le top c’est Luciano Pavarotti. Ce que j’aime dans les opéras, c’est le chant, la mélodie, la poésie et les histoires qui y sont racontées. Et l’idée d’ « O sole mio » a été intuitive. Je savais que si je devais chanter quelque chose pour cet exploit, ça serait « O sole mio » . Et ce fut le cas.

Fitness.com : Merci beaucoup et fitness.com vous souhaite bonne chance pour l’avenir !

Regardez en page 2 cet exploit : 15 voitures défilent sur les abdominaux de Danijel Peric.

Discussion Forum (Des abdominaux « six-pack » en béton)



Seite [   1   2   ]
Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed