Fitness.com
Publicité


Se protéger du froid et de la grippe

Quelques bons conseils pour rester en bonne santé

27.10.09 - Alexander Grasshoff



Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed
Se protéger du froid et de la grippe

Les premiers jours froids de l’automne sont déjà arrivés. Le thermomètre n’est pas loin d’afficher des températures négatives et il faut déjà gratter le pare-brise de la voiture le matin. Et on comprend au plus tard en passant le seuil de son bureau que le froid est synonyme de grippe puisque déjà plus de la moitié du personnel est en arrêt maladie. Pour éviter d’en arriver là ou si vous venez d’avoir la grippe, suivez les conseils de fitness.com pour rester en bonne santé.

Tout au long de l’année il est impératif de boire suffisamment et cela est encore plus valable lors d’un état grippal : au minimum deux litres par jour. Les médicaments et les antibiotiques ne permettent pas de se protéger des maladies, c’est le système immunitaire qui lutte contre les virus et les bactéries. Donc il est nécessaire de le renforcer. On peut par exemple stimuler les cellules du système immunitaire grâce aux vitamines et notamment à la vitamine C. Les citrons contiennent une grande quantité de vitamines C. Qu’il s’agisse d’un verre de jus de citron chaud ou de quelques gouttes de citron dans le thé du matin, c’est une façon d’aider son corps à lutter contre le virus de la grippe. La consommation régulière de fruits et légumes contenant des vitamines contribue aussi à renforcer son système immunitaire.

Les agents pathogènes attaquent dans un premier temps les muqueuses de la bouche, du nez et des yeux. Elles peuvent lutter contre les infections à partir du moment où elles sont suffisamment irriguées et humides. On obtient une bonne irrigation sanguine si l’on est habillé chaudement. Il est impératif de ne pas avoir froid et d’éviter d’avoir les pieds froids. Vaut mieux porter deux paires de chaussettes chaudes que de déambuler les rues avec des pieds complètement congelés ! Choisissez des chaussures à semelles épaisses qui permettent de se protéger du sol froid. Par ailleurs, la consommation de cigarettes ralentit fortement la circulation sanguine, donc évitez de fumer.

On peut renforcer son système immunitaire en faisant régulièrement du sauna et se protéger de cette manière de la grippe et des rhumes. Cela permet de stimuler la circulation sanguine et les muqueuses. La personne qui n’aime pas le sauna ou qui ne peut pas se le permettre ou qui tout simplement n’a pas le temps, peut obtenir les mêmes effets en prenant sa douche quotidienne : il suffit de passer du chaud au froid. Il est important de terminer sa douche avec de l’eau froide.

Par ailleurs le corps a besoin d’une quantité suffisante d’oxygène pour être en mesure de se protéger des bactéries et des virus. Une balade à pied en plein air après une journée de bureau permet non seulement de s’aérer l’esprit mais aussi d’activer ses défenses immunitaires. Encore mieux serait un jogging car cela permet en plus de se maintenir en forme. Cependant en cette période de l’année, il est conseillé au niveau sportif de ne pas dépasser les limites. En effet un sport trop intensif en plein air peut produire les effets inverses.

Une vaccination contre la grippe n’agit que dans certaines conditions. En effet, le vaccin lutte contre les « vraies » grippes provoquées par le virus influenza. On a tendance à confondre la grippe avec les rhumes ou les virus grippaux qui sont des virus mutants contre lesquels aucun vaccin ne peut agir.

Le vaccin de la grippe est recommandé pour les personnes avec un système immunitaire affaibli : personnes âgées, enfants et personnes qui sont constamment en contact avec d’autres tels que les chauffeurs de taxi, les enseignants, les éducateurs, les commerçants et le corps médical. Sachant que la substance active d’un vaccin agit seulement 10 à 14 jours après l’injection, il faut s’y prendre à temps. Donc c’est maintenant en octobre qu’il faut se faire vacciner. La vaccination se fait par injection et se déroule en règle générale sans complications et la durée d’efficacité est de six mois. La sécurité sociale prend en charge dans la plupart des cas les frais.

Mais si la maladie a déjà frappé, que faut-il faire ? Comment se comporter avec la pratique d’un sport ? Alors que le sport est dans beaucoup de situations toujours recommandé, ce n’est pas le cas lors d’une grippe ou d’une infection. Au pire on peut se mettre en danger de vie, et notamment si l’on a de la fièvre. Il est fortement conseillé d’attendre au moins cinq jours avant de reprendre le sport. Après une maladie, le corps a été surmené et d’une maladie anodine cela peut vite se transformer en pneumonie ou en infection du myocarde ou du péricarde présentant alors un risque mortel.


Imprimer Print Page | Envoyer un article  artikel versenden | S'abonnerRSS FeedXML Feed