Fitness.com
Publicité

  Fitness.com Article


Search Articles

sélectionné par:


«  1  2  3  4  5  

  • Le magazine People a élu l’actrice Jessica Alba parmi les 50 « most beautiful peopl », elle a occupé la troisième place des « 100 femmes les plus sexy du monde » du magazine FHM, à l’élection du Top 100 des plus belles femmes par le magazine Maxim elle a atteint même la première place et plus tard après son rôle dans le film « into the Blue », dans lequel sa garde de robe se limita à un bikini, les femmes sont devenues jalouses de son corps de rêve et les hommes sont tout simplement emballés. Car contrairement à ce que l’on peut croire, ces mensurations de rêve n’ont pas été mis dans le berceau pour la jeune femme de 26 ans. Elles sont le résultat d’un programme de fitness suivi à l’extrême ainsi que d’une alimentation tout a fait saine et réduite en calories. Car bien que l’on dise que notre poids soit préprogrammé génétiquement de façon significative, Jessica Alba est la meilleure preuve que l’on peut avec beaucoup d’ambition obtenir quand même un corps de rêve.


  • C’est peut-être l’exception qui confirme la règle : l’ex-chancelier allemand Helmut Schmidt est un fumeur de longue date et il va même jusqu’à dévoiler sa faiblesse une fois par semaine en fumant sa cigarette avec volupté pendant qu’il se livre aux questions du rédacteur en chef Giovanni di Lorenzo de l’hebdomadaire « Zeit ». Et pourtant il a l’air d’être en pleine forme. Cependant une nouvelle étude de l’université de Cambridge confirme que tous ceux qui renoncent à la nicotine ont une espérance de vie plus élevée.

  • Il n’y a pas que le monde du sport qui soit choqué par la mort subite de Robert Enke, gardien de but de l’équipe allemande de foot. Le footballeur allemand, âgé de 32 ans s’est jeté sous un train près de Hannovre. Son épouse Teresa a avoué en sanglots lors d’une conférence de presse que le footballeur professionnel était dépressif. Robert Enke n’est malheureusement pas le seul sportif à souffrir de dépression. Mais c’est sûrement la pire issue qu’il ait choisie pour se délivrer de cette maladie. Fitness.com nous parle de la dépression et nous explique comment le fitness peut aider à s’en sortir.


  • Lets face it every regime has its own supply of useless folklore and half-truths that get passed on down the line from person to person. But I'd put weight loss up against any of them for what has to be the most time wasting and even the most dangerous myths out there. Read this article and discover the best of them.famoustrainer

  • Lorsque l’actrice américaine Renée Zellweger défile sur un tapis rouge à l’occasion de la nuit des oscars ou alors lors d’une soirée de célébrités, beaucoup de femmes blêmissent de jalousie : la Texane âgée de 38 ans avec ses origines suisses fait en permanence bonne figure : parce qu’elle a en plus de sa présence sexy aussi une ligne superbe. Par ailleurs elle ne ressemble pas à un sac d’os comme sa collègue Keira Knightley ou alors la Jet-setteuse Paris Hilton. Pourtant celui qui se moquait de la copie encore mince pour le rôle de Bridget Jones, gaffeuse potelée, va être surpris : comment cette femme a-t-elle réussi à se goinfrer pour prendre jusqu’à 15 kg respectivement par film et à avoir peu de temps après une silhouette mince et élancée pour aller recevoir ses récompenses de film ?


  • L’organisation Strenflex a élaboré un test fitness simple mais extrêmement approfondi. De cette façon les sportifs amateurs peuvent vérifier s’ils accomplissent un programme de fitness équilibré ou s’ils se sont entraînés des années durant inefficacement. Mais aussi pour les personnes qui détestent vraiment le sport, le test est une expérience et par delà une prise de conscience de soi. Ca va faire ruminer les gens qui ne voient pas l’intérêt d’un entraînement physique quand ils échouent à 25 ans à une épreuve destinée aux personnes du troisième âge. Il y a donc quelque chose qui ne va pas.

  • Après quelques semaines de soleil, des nuages sombres flottent à l’heure qu’il est au dessus de l’Allemagne. Oui l’été ne fait qu’une petite halte et celle qui n’a pas profité de l’hiver pour maîtriser ses petits bourrelets, est sûrement entrain de se torturer avec un petit régime crash ou a déjà remplacé son poste de télévision par un prof de gym à domicile. Bien sûr ce qui tient de la raison et du véritable sont des habitudes alimentaires à long terme et un sport régulier pour vraiment venir à bout du petit lard. Mais parfois il nous arrive de reconnaître simplement un peu trop tard que l’été est presque sous nos fenêtres mais que par contre le repas de noël est encore scotchés à nos délicates hanches.


  • Après quelques semaines de soleil, des nuages sombres flottent à l’heure qu’il est au dessus de l’Allemagne. Oui l’été ne fait qu’une petite halte et celle qui n’a pas profité de l’hiver pour maîtriser ses petits bourrelets, est sûrement entrain de se torturer avec un petit régime crash ou a déjà remplacé son poste de télévision par un prof de gym à domicile. Bien sûr ce qui tient de la raison et du véritable sont des habitudes alimentaires à long terme et un sport régulier pour vraiment venir à bout du petit lard. Mais parfois il nous arrive de reconnaître simplement un peu trop tard que l’été est presque sous nos fenêtres mais que par contre le repas de noël est encore scotchés à nos délicates hanches.

  • L’été est entrain de prendre le pas sur le printemps. Et par des températures de plus de 25°C, les pantalons sont plus moulants et les jupes plus courtes. Beaucoup de femmes remarquent alors que l’une des zones les plus problématiques qui a perdu de sa tonicité au cours de la saison hivernale sont les fesses. C’est ce que l’on constate aussi dans les salles de gym. Michael Kuhr, propriétaire de Blueline à Nürnberg confirme ce phénomène au printemps. Après la première grosse vague en janvier quand les gens ont mauvaise conscience et prennent de bonnes résolutions pour la nouvelle année, il constate une seconde vague au printemps. «Ce sont les gens en général qui veulent faire encore vite quelque chose pour leur ligne » affirme Michael Kuhr, âgé de 42 ans.


  • Dernièrement lors d’une soirée un collègue s’est servi 2 énormes steaks sur son assiette mais renonça catégoriquement à tout accompagnement comme salade de pommes de terre ou salade de pâtes. A la question des invités surpris s’il ne voulait vraiment manger que de la viande, le collègue (un peu corpulent) rétorqua qu’il faisait un régime. Un régime avec lequel on peut se permettre de s’enfiler 2 steaks ? Ca a l’air avant tout d’être tout aussi inhabituel qu’inefficace. Loin de là !

  • On a fait le chemin le plus difficile lorsque l’on a pris la décision : « je suis grosse. Il faut que je maigrisse ! » « Se connaître est la meilleure façon de s’améliorer » dit le dicton qui s’associe bien aussi dans le cas des régimes. Mais ce n’est que le premier pas dans la démarche et pour ne citer que la chanson célèbre d’un artiste allemand que les héros de l’équipe nationale allemande de foot ont utilisé comme stimulateur pour atteindre leurs objectifs « ce parcours sera parsemé de pierres et sera difficile ». Mais un régime ne doit pas être toujours synonyme de tortures.


  • Après une naissance il est indispensable de laisser à son corps le temps de retrouver sa forme. Une remise en forme trop précipitée peut avoir de graves conséquences – ne soyez pas trop impatientes ! Vous avez surtout besoin de toute votre énergie pour votre nourrisson et d’autant plus si vous l’allaitez. Déjà pendant la période post-partum les jeunes mamans peuvent commencer à faire quelques exercices de gymnastique légers. La plupart des cliniques proposent des cours auxquels on peut participer déjà deux jours après l’accouchement ou vous vous laissez montrer par votre sage-femme quelques exercices appropriés (attention : les mamans ayant accouché sous césarienne doivent encore attendre pour commencer la gymnastique).

  • Quand on fait attention à son entourage social on constate : il y a toujours de la demande. Rien qu’en Allemagne, 52 % des adultes et 25% des enfants souffrent d’une surcharge pondérale. Il s’agit de données médicales. De façon subjective, 67% de la population se sent trop grosse. Le fait d’être insatisfait avec son propre corps explique le véritable engouement pour les diètes et fait donc augmenter la vente de produits minceur plus ou moins fiables. Une règle fondamentale s’applique aux milliers de régime existants : nul bien sans peine ! De façon certaine et sans hésiter une seconde, on peut ignorer tous les régimes qui promettent à ceux qui sont en surpoids, de perdre du poids sans effort et sans privation.


  • « Demain tu auras des douleurs à des endroits où tu ne savais même pas que des muscles s’y trouvaient » a promis l’entraîneur à son héros de boxeur Rocky Balboa et commença l’entraînement martial dans une vulgaire piscine. Auparavant Rocky courait sans relâche en traversant des abattoirs, rouait de coups des carcasses congelées ou faisait des sprints sur les plages pendant des kilomètres. Mais le champion n’était vraiment cassé qu’après son entraînement de natation. OK, c’est un film. Fiction. Certes les multiples films de Rocky sont bien loin de la réalité mais sur ce sujet là ils tapent dans le mille. Tout débutant qui va sauter plein d’assurance pour la première fois dans un bassin donnera raison à l’entraîneur de boxe. Le jour qui suit, quelque soit le mouvement effectué, les courbatures se font ressentir partout dans le corps. On peut éviter ces douleurs seulement si l’on suit à la lettre les bons conseils : au début nagez doucement et augmentez les distances au fur et à mesure, veillez à votre pouls et finissez votre entraînement bien avant d’avoir l’impression que vous allez vous noyez d’épuisement. Désormais c’est dit ! Si vous vous y tenez, c’est à vous de voir.

  • Bon, le soleil brille, les oiseaux chantent et disons le franchement le plupart d’entre nous est vraiment contente que la mode du « ventre à l’air » soit dépassée depuis quelques années déjà. Mais à peine un problème n’est résolu qu’en voici un autre apparaître : on ne fait pas que raccourcir les jupes lorsqu’il commence à faire chaud mais aussi obligatoirement les manches jusqu’au moment venu où le seul moyen pour se rafraîchir sera de porter des tops et débardeurs. Et c’est là que le mal blesse ! Le bras flasque : on pouvait bien l’emmitoufler dans des gros pulls en hiver et le cacher au printemps en portant des T-shirts à manches longues, mais là maintenant il apparaît inévitablement au grand jour.


  • Tout d’abord je n’ai absolument pas remarqué comment j’ai perdu avec le temps ma condition physique. Les événements étaient trop prenants et existants. Une vie professionnelle qui commence, ensuite arrive la naissance du premier enfant. Mais arrive aussi un moment où les joies de la maternité s’estompent. La silhouette d’avant est à cent lieux d’être ce qu’elle était et à des années lumières de le redevenir. Mais en contrepartie on a des enfants : 1, 2 ou plus ? Petits et/ou grands ? En tous cas beaucoup de train train quotidien, beaucoup trop de travail qui doit être fait et pas assez de temps pour maintenir son corps en forme. Et ça reste comme ça pendant des années. C’est pourquoi je voudrais à ce sujet vous donner quelques tuyaux et exercices qui m’ont aidée à regagner en partie ma condition physique et que l’on peut aussi faire lors d’une journée bien remplie voire même chaotique. Tous ces exercices sont faciles et le plus important : facile à retenir !

  • Les douleurs de dos sont de loin la maladie la plus répandue dans la société d’aujourd’hui. Une étude montre que 90 % des personnes ont déjà souffert au moins une fois de problèmes de dos. Le plus souvent il s’agit de douleurs indéfinies qui vont et viennent encore et encore sans diagnostic médical précis. La plupart du temps les vertèbres lombaires sont concernées.


  • Contrairement au jogging ou au football, sport où le risque de blessures est très élevé, la natation est l’alternative très reposante pour les articulations et maintient en forme. Grâce à l’apesanteur créée par la densité de l’eau, le corps au moment du mouvement, est secondé - cela soulage les articulations et l’ossature. La température de l’eau, si elle est relativement basse, stimule par ailleurs la circulation sanguine. La natation est un sport d’endurance. Ceux qui font au moins 1 fois par semaine ses longueurs dans le bassin entretient sa condition. Ceux qui n’ont pas été depuis longtemps en contact avec l’eau, hormis sous leur douche et qui s’y osent à nouveau vont tout de suite remarquer : la natation met à contribution beaucoup de muscles comme aucun autre sport. Rien que 3 à 4 longueurs après un long arrêt suffisent pour se lever le lendemain matin avec des courbatures épouvantables, avec des douleurs à des endroits du corps où on était loin de penser que des muscles s’y trouvaient.

  • Que serait le printemps sans le congrès international de fitness et d’aérobic à Heidelberg, largement connu au delà des frontières allemandes ? En tout cas ça ne sera pas ce temps de chien qui va nous casser l’ambiance durant ce week-end!

«  1  2  3  4  5